Marine Gamot, Contrôleur Financier et Professeure – Femmes d’Exception

By Categories: FeaturedTags: , , , Last Updated: 17 janvier 20230 CommentsViews: 1062

Chaque mois, retrouvez dans notre rubrique Femmes d’Exception, l’interview d’une personnalité française féminine qui mérite d’être mise en lumière par son parcours hors du commun. Dans cet article, nous allons revenir sur le quotidien de Marine Gamot, cette femme d’exception qui exerce le métier de Contrôleur Financier et Professeure. Marine Gamot a accepté d’échanger avec nous sur les avantages ainsi que les difficultés qu’elle a pu rencontrer dans son métier. L’occasion d’en apprendre plus sur le domaine de la Finance mais aussi sur les dessous d’être une femme active dans la société actuelle.

rejoignez FOREO sur instagram et découvrez nos offres spéciales et astuces beauté

Interview de Marine Gamot

Nous avons rencontré Marine Gamot et avons décidé de lui poser des questions tout d’abord sur son métier, et ses choix professionnels. Puis nous avons évoqué le développement personnel qu’elle a pu percevoir entre ses débuts et sa situation actuelle. Enfin, nous avons parlé de son quotidien, ses habitudes et des choses qu’elle aime dans la vie. 

Pourquoi avez-vous choisi de devenir Contrôleur Financier et Professeure ?

“Après mon expérience en Audit Financial Services, j’ai choisi de poursuivre ma carrière dans un fonds d’investissement immobilier pour développer mes connaissances dans ce secteur qui est pour moi au cœur de l’économie tout en continuant de perfectionner mes compétences financières. L’opportunité d’être professeur d’analyse financière s’est présentée à moi récemment. Et étant à la recherche permanente de nouveaux challenges, je l’ai saisie avec plaisir. Cela m’a permis de progresser sur l’aspect technique de l’analyse financière mais également d’apprendre à présenter un cours de plusieurs heures devant un amphi. J’avais moi-même réalisé le même Master que mes étudiants en 2018, j’ai donc voulu leur apporter un cours basé sur mes premières années professionnelles avec beaucoup de mise en pratique.”

Quels sont les challenges de votre profession ?

“En tant que contrôleur financier, on se doit d’être garant de la qualité et de la fiabilité des données financières de l’entreprise, ou dans mon cas, des fonds d’investissement. Il faut savoir s’adapter aux différentes méthodes de travail que tous les services de l’entreprise peuvent avoir. En effet, c’est au contrôleur de récolter toutes les informations afin de les consolider et de s’assurer qu’elles sont cohérentes. Un contrôleur financier doit savoir être diplomate puisqu’en cas d’erreur, c’est à lui de tirer la sonnette d’alarme.”

Quelle est la première chose que vous faites pour démarrer la journée ?

“Dès que le réveil sonne, je me lève ! Je me force à émerger tout de suite en buvant un grand verre d’eau. Je ne retarde jamais mon réveil !”

Comment définiriez-vous votre quotidien ? Quelle est votre journée type ?

“Mon quotidien est très rythmé ! Je travaille beaucoup et j’ai besoin de faire du sport quotidiennement, j’optimise donc mon temps au maximum ! J’arrive au travail à 8h30-45, je vais courir lors de ma pause déjeuner (2 à 3 fois par semaine). Je retourne au travail en moyenne jusqu’à 19h30 puis je passe la soirée avec mon conjoint ou de temps en temps avec mes amis pour prendre un verre.”

En tant que spécialiste de la finance, que pensez-vous de la crise financière actuelle et des prévisions pour les marchés financiers en 2023 ?

“Mon côté pessimiste dirait que l’année 2023 s’annonce compliquée en termes de perspectives économiques et financières. La croissance va ralentir et notre pouvoir d’achat va diminuer. Il faudra être patient et résilient. Néanmoins, mon côté optimiste a envie de croire qu’à plus long terme, après tous les événements négatifs que nous avons connus depuis quelque temps, la situation va se calmer et que nous connaîtrons de belles années.”

Marine Gamot

Marine Gamot, Contrôleur Financier et Professeure

Comment vous êtes-vous sentie en donnant votre premier cours en tant qu’enseignante devant des élèves ?

“Je pense pouvoir dire que je ne suis jamais autant sortie de ma zone de confort ! C’était un grand saut dans l’inconnu. Je m’étais volontairement interdit d’imaginer ce moment pour ne pas stresser en amont. Mais le temps d’adaptation est rapide car dès la deuxième partie du cours, je me sentais déjà beaucoup plus à l’aise !”

Quel est l’accomplissement dont vous êtes le plus fière ?

“Avoir dispensé mon cours d’analyse financière devant plus de 60 élèves alors que quelques années auparavant, j’étais tétanisée à l’idée de faire un simple exposé. Je suis fière de mon évolution, d’être devenue quelqu’un constamment à la recherche de nouveaux challenges qui me font sortir de ma zone de confort. Je repense à la personne craintive que j’étais il y a 10 ans et maintenant, je ne crains plus de prendre des risques, j’ai compris que même les échecs font progresser !”

Quelles sont les plus grandes difficultés dans votre domaine lorsqu’on est une femme ?

“Savoir trouver sa place dans un milieu majoritairement masculin n’est pas une chose facile. Il est important d’être sûre de soi et d’avoir confiance afin de s’imposer naturellement. Ensuite, sur le plan égalité homme/femme, malheureusement la maternité peut, parfois, encore être perçue comme un frein dans une carrière… Travaillant dans un environnement évoluant très vite, je dirais que quitter son poste pendant les quelques mois de congés maternité peut être une difficulté ou une appréhension. Il faut redoubler d’efforts et d’organisation pour trouver un nouveau rythme afin de gérer au mieux sa carrière et sa nouvelle vie de famille.”

Si vous pouviez choisir n’importe qui, avec qui prendriez-vous un verre ?

Simone Biles. J’ai pratiqué pendant 15 ans la gymnastique et je trouve sa carrière impressionnante. Je pourrais discuter avec elle de ses réussites mais aussi de ses peurs. Je lui demanderais comment elle a fait pour rebondir après les JO de Tokyo, quels ont été les moments clés de sa carrière et comment elle les a gérés.”

Avez-vous une femme qui a été un modèle dans votre parcours ?

“Je n’ai pas de modèle féminin en particulier pour la simple raison que je ne veux pas me mettre une pression en essayant d’atteindre un idéal. J’ai peur qu’avoir un modèle ne me fasse plus faire mes choix en mon âme et conscience. Alors, j’avance à mon rythme en saisissant les opportunités qui me plaisent.”

Nous sommes souvent très occupées, il est donc très important d’avoir un temps pour soi. FOREO est une marque qui se concentre sur le bien-être et la skincare, qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Est-ce que les soins de la peau et le soin de soi sont liés au bien-être ?

“Le bien-être est propre à chacun. Il m’arrive de me sentir bien sans avoir accordé d’attention particulière à ma peau et inversement. Ce qui est sûr c’est que les soins de la peau et de soi ne sont jamais un moment désagréable !”

Quelles sont vos ambitions pour le futur ?

“Ma principale ambition est d’être épanouie tant sur le plan professionnel que personnel. Je veux me sentir autant enjouée en me levant pour aller au travail qu’en rentrant chez moi le soir. Si j’obtiens cet équilibre, je considérerai avoir réussi.”

Retrouvez prochainement la suite de notre rubrique Femmes d’Exception

A travers son témoignage, Marine Gamot nous a expliqué son quotidien de Contrôleur Financier et Professeure, les difficultés de son métier mais aussi tout ce qui entoure sa vie personnelle. L’occasion pour nous, et pour vous (nous l’espérons) d’en apprendre un peu plus sur ces femmes qui nous entourent ! Retrouvons-nous le mois prochain pour un nouveau portrait Femmes d’Exception. 

Découvrez tous nos secrets skincare juste ici

DARE TO BE YOU

Chaque semaine une nouvelle offre

VOIR

About the Author: Cécile Maier

Après des années d'expérience dans le secteur de la beauté, de la parfumerie et du luxe, j'aime suivre les nouvelles tendances pour améliorer ma vie et mon bien-être au quotidien. Passionnée d'écriture, j'ai décidé de m'orienter dans la rédaction d'articles pour partager mes connaissances et mes découvertes qui peuvent servir au plus grand nombre. En travaillant pour la marque de Beauty Tech suédoise, j'ai la possibilité de rendre les femmes et les hommes plus confiants et c'est la meilleure des récompenses.
5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires