Le Témoignage de Mariana : Vivre avec de l’Acné et s’en Débarrasser

By Categories: Nos ActualitésTags: , Last Updated: 8 avril 20220 CommentsViews: 217

Nous sommes ravis de vous partager aujourd’hui un témoignage touchant et inspirant – celui de notre lectrice Mariana.

Dans un article précédent, nous vous avions demandé de nous envoyer par mail vos récits sur l’histoire de votre peau et comment vous avez réussi à trouver une routine de soins adaptée. Nous avons adoré lire vos réponses, mais nous devons admettre que l’une d’elle s’est démarquée : c’est celle de Mariana, qui nous livre son combat difficile contre l’acné.

J’avais l’impression que l’état de ma peau définissait qui j’étais

Je m’appelle Mariana, j’ai 22 ans et mon plus gros problème de peau c’est mon acné. Je ne me souviens pas de ma vie “d’avant”, celle de l’époque où je n’avais pas de boutons. Je lutte contre l’acné depuis que j’ai 11 ou 12 ans, et je me souviens de ma mère qui me disait que c’était normal à mon âge, que tout le monde passait par là et avait des boutons car en grandissant le corps changeait beaucoup. Et pourtant, les filles de mon école ne le voyaient pas de cet oeil. Elles me trouvaient bizarre, me traitaient de “calculette”. On m’a tellement critiquée que j’ai fini par penser que l’état de ma peau définissait qui j’étais.

 « J’étais une très bonne élève. J’étais intelligente, j’avais des bonnes notes, j’étais une bonne amie et une bonne camarade de classe, mais ce n’était jamais suffisant pour ces filles, tout ça parce que j’avais de l’acné.”

Mariana avec de l'acné

Voici Mariana avant d’avoir trouvé la routine de soins idéale pour sa peau

On m’a harcelée pendant 3 ans, et puis un jour j’ai décidé de ne plus aller à l’école tellement j’en avais marre. J’avais pris l’habitude de tout faire pour cacher mon acné (à 12 ans, j’ai acheté mon tout premier fond de teint). Je ne mangeais plus rien parce que je pensais que ça limiterait les boutons, je pleurais toutes les nuits en me demandant pourquoi je n’avais pas une peau de pêche comme les autres filles. J’avais tout essayé : les glaçons, le dentifrice, les visites chez le dermato, les soins professionnels, encore d’autres visites chez le dermato… mais rien ne fonctionnait. En plus, certaines de ces techniques empiraient mon acné ! J’étais désespérée et prête à tout pour m’en débarrasser.

“Je me détestais, je détestais ces filles et elles le savaient, ce qui leur donnait tout le pouvoir et le loisir de me parler comme elles le faisaient.”

J’étais déprimée parce que je ne me sentais pas en sécurité ni à l’aise, que ce soit à l’école ou dans mon propre corps.

Je suis amour, beauté et esprit

Quand j’ai eu 15 ans j’ai changé d’école, je suis rentrée au lycée et je me souviens m’être posée la question “Qu’est-ce que je peux faire pour éviter que les autres élèves se moquent de moi ?” et puis j’ai eu une idée farfelue. Je me suis dit que j’allais montrer au reste du monde que je n’en avais rien à faire de mon acné. Et pour être honnête, j’y ai pris goût et je me sentais bien plus à l’aise dans mes baskets (même si j’avais encore très peu confiance en moi). J’ai commencé à m’imprégner de ces pensées au quotidien et je ne saurais vous dire combien de temps ça m’a pris mais j’ai fini par me rendre compte que les gens ne regardaient plus ma peau, ou bien s’ils le faisaient, ça m’était devenu égal.

Plus personne ne m’a jamais dit quoi que ce soit sur mon acné, parce que je ne leur laissais plus le pouvoir de le faire. Ce pouvoir, c’est moi qui l’avais. Et plus je poursuivais dans cette démarche et me répétais cela dans ma tête, plus je me rendais compte que mon acné n’avait aucune importance.

 “Je me suis rendue compte que mon acné ne faisait pas partie de mon identité. Je suis bien plus que mes boutons. Je suis amour, beauté, esprit, intelligence, sagesse, force… Je suis un être humain dans toute sa complexité et je ne me résume pas à mon apparence. Je me suis aperçue que j’avais en moi le pouvoir de devenir et de me sentir celle que j’avais envie d’être, alors j’ai commencé à me regarder comme une jolie fille avec de l’acné, et je crois que le monde a commencé à me regarder comme cela aussi.”

J’ai arrêté de prêter attention à ce que l’on disait de moi, et j’ai également arrêté d’écrire “comment se débarrasser rapidement de l’acné” dans la barre de recherche de google. J’ai commencé à me parler (et à parler à mes boutons) avec gentillesse et bienveillance. Ça m’a pris des années avant d’accepter ma peau telle qu’elle l’était et de comprendre qu’elle ne serait jamais parfaite, car la perfection n’existe pas. Mais surtout, j’ai compris que ce n’était pas de ma faute si j’avais de l’acné, mais que c’était du à une combinaison de facteurs que sont les hormones, la génétique, la pollution, la météo, les habitudes de vie…

FOREO et Good Molecules

Pendant des années, je faisais le strict minimum en termes de soins, c’est-à-dire que je nettoyais ma peau, l’hydratais et appliquais une protection solaire. C’était tout, mais ça me convenait très bien. Puis la pandémie est arrivée et on m’a diagnostiqué une dépression et de l’anxiété. Comme beaucoup de gens, j’étais très stressée et j’ai beaucoup souffert d’éruptions cutanées. J’avais des boutons sur le décolleté et la poitrine, et ça me faisait me sentir encore plus mal car jusqu’ici je n’avais toujours eu de l’acné que sur le visage. En plus, ma famille avait beaucoup de problèmes financiers donc je n’osais pas demander de l’argent pour m’acheter des produits de soin ou pour aller chez un dermatologue.

Un jour, j’ai découvert une marque qui s’appelle Good Molecules et j’ai beaucoup aimé leur concept : ils sont particulièrement transparents sur la composition de leurs produits, et ces derniers sont peu chers. J’ai quand même du vendre quelques affaires pour pouvoir investir dans des bons produits de soins, mais je ne le regrette pas. Ça va faire deux ans que j’utilise ces produits et je les aime beaucoup. Petit à petit, j’ai ajouté des accessoires et des appareils à ma routine, tels qu’un Gua Sha ou encore UFO™ de FOREO et quelques-uns de leurs masques.

Les masques pour UFO de FOREO

UFO™ de FOREO est un élément clé de la routine de soin de Mariana

Mes conseils pour celles et ceux qui souffrent d’acné

Après des années passées à lutter contre l’acné, je pense avoir fait un bon bout de chemin. Il y a encore des jours où je me trouve dégoûtante quand je regarde ma peau, et d’autres où au contraire, même avec des points noirs et des boutons, je trouve ma peau saine et éclatante, et je me trouve la plus jolie du monde. Aujourd’hui encore j’apprends à aimer ma peau et à m’accepter telle que je suis.

Si comme moi vous souffrez d’acné et vous avez l’impression d’être nul à cause d’un ou de plusieurs boutons, dites-vous bien ceci :

“Vous êtes une belle personne, vous êtes incroyable et vous valez bien plus que votre acné. Votre reflet dans le miroir ne définit pas qui vous êtes, et ne laissez personne vous faire croire le contraire, au risque de vous faire du mal. Avec le temps, j’ai appris que les critiques que les gens vous font sont souvent liées à ce qu’ils détestent chez eux, alors si quelqu’un vous dit que vous êtes moche, c’est généralement parce qu’il ne se sent pas beau lui-même.”

Mariana après avoir trouvée sa routine skincare

Les produits Good Molecules, le Gua Sha et UFO™ de FOREO sont les indispensables de Mariana dans sa routine skincare

Mes meilleurs conseils seraient certainement

  • D’être indulgent avec vous-même
  • De ne pas être trop sévère avec votre peau
  • De ne pas dire du mal de vous-même
  • D’accepter votre peau pas à pas. Peut-être qu’un jour vous allez vous réveiller avec 3 boutons, et n’appliquer du correcteur que sur 2 d’entre eux. C’est déjà une grande étape !
  • Aimez-vous et votre corps pour ce que vous êtes, et non pas pour l’image que vous renvoyez ou non.
  • Appliquez une protection solaire, et procurez-vous un Gua Sha si vous en avez les moyens.

Sinon, faites un drainage lymphatique du bout des doigts sur votre visage (regardez sur internet si vous ne savez pas comment le faire). Tout va bien se passer, vous n’êtes pas seul ! Vous êtes magnifique, et je suis fière de vous et de ce que vous faites pour votre peau.

DARE TO BE YOU

Chaque semaine une nouvelle offre

VOIR

About the Author: Lise Garcia

Passionnée de nouvelles technologies, j'ai la chance depuis maintenant 4 ans de travailler pour l'entreprise de beautyTech FOREO. Au-delà de mon poste en Marketing, j'ai l'opportunité de rédiger des articles de blog grâce à ma parfaite connaissance de nos appareils et de leurs caractéristiques, ainsi qu'à la veille que j'effectue chaque semaine concernant le secteur de la beauté et ses technologies. Partager mes connaissances pour présenter nos appareils et leurs fonctionnalités à nos lecteurs et améliorer leur routine de soin est une activité qui me stimule et que j'adore !
5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires