Cuir chevelu qui démange, pellicules qui se répandent sur les épaules… Nos crânes peuvent être pris d’assaut par ces désagréments sans réel gravité, mais peu agréables au quotidien.

Résultat d’agressions diverses et répétées sur nos cuirs chevelus sensibles, ces démangeaisons ou pellicules (ou les deux !) concernent près de la moitié de la population.

Les hommes jeunes sont plus souvent touchés, mais le phénomène n’épargne pas les femmes pour autant. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ces tempêtes sur le crâne. Nous allons tout vous expliquer et vous donner quelques astuces pour retrouver un cuir chevelu soyeux et confortable…

Pourquoi le cuir chevelu démange ?

Les causes externes

Certains facteurs externes favorisent un assèchement du cuir chevelu. L’épiderme malmené va alors se manifester par des démangeaisons désagréables souvent accompagnées de pellicules.

Parmi les responsables de ce cuir chevelu sec, on trouve la pollution, le vent, la pluie, le port d’un bonnet ou d’un casque, le manque de soin ou l’utilisation de produits non adaptés (shampooings agressifs), le sèche-cheveux (en utilisation prolongée ou trop proche du cuir chevelu)…

Les causes internes

Les démangeaisons de votre crâne peuvent aussi survenir à la suite d’une réaction physique de votre corps. La dépression, le stress, la fatigue, le surmenage… peuvent déclencher des crises de démangeaison sur le sommet du crâne, avec ou sans pellicule.

Une mauvaise alimentation, pauvre en vitamine, ou un manque d’hydratation peuvent assécher aussi le cuir chevelu, de même qu’un bouleversement hormonal (règles, ménopause…) peut être à l’origine d’une sensibilité du cuir chevelu. Enfin, il existe un facteur génétique : les pellicules se transmettent de générations en générations !

Une maladie de peau

Le pityriasis et la dermatite séborrhéique sont les principaux responsables de l’abondance de pellicules clairsemant vos épaules. Ce sont des champignons qui se développent et leur prolifération se manifeste par l’apparition de plaques rouges sur le cuir chevelu mais également sur l’arête du nez et dans les sourcils. Les manifestations s’aggravent souvent en cas de stress, fatigue, consommation excessive d’alcool…

Si vous pensez être concerné(e) par ce problème, rendez-vous chez votre dermatologue qui pourra vous aiguiller vers le bon remède. En effet, la dermatite séborrhéique peut être confondue avec d’autres pathologies similaires comme la dermatite atopique ou le psoriasis.

L’excès de sébum

Lorsque vous avez des cheveux qui ont tendance à graisser, c’est que votre cuir chevelu produit trop de sébum. Cette tendance peut entraîner des démangeaisons virulentes ainsi que des pellicules… En effet, ce n’est pas seulement la sécheresse du crâne qui est à l’origine des desquamations !

Les pellicules grasses sont souvent plus larges et aux teintes jaunes quand les pellicules d’épidermes trop secs sont plus blanchâtres…

Comment se débarrasser des pellicules ?

Le shampooing antipelliculaire

C’est la solution la plus répandue et elle est efficace à condition de choisir un shampooing adapté à nos besoins : pour cheveux gras ou secs, par exemple. Repérez également les ingrédients utilisés. Ils sont souvent composés d’un antifongique, d’agents exfoliants et de divers actifs censés empêcher l’apparition de pellicules. Certains fonctionneront mieux pour vous quand d’autres seront sans effet… En essayant plusieurs produits, vous trouverez le plus adapté à votre crâne !

Il faut généralement appliquer votre shampoing deux fois par semaine pour un résultat optimal. N’hésitez pas à demander l’avis de votre pharmacien ou de votre dermatologue si vous ne parvenez pas à vous en débarrasser.

La bière (en shampoing)

Le shampooing à la bière est un remède de grand-mère assez connu ! Il fait briller la chevelure et a la réputation de ralentir la chute des cheveux… Mais ce n’est pas tout ! Grâce à la biotine présente dans la bière, ce shampoing étrange permettrait de lutter contre les pellicules… En effet, la biotine ou vitamine B8 aide à la synthèse des acides aminés nécessaire à la production de kératine et au renforcement du cuir chevelu !

L’huile essentielle d’arbre à thé

Antibactérienne, antivirale, antifongique… l’huile essentielle d’arbre à thé (souvent vendu sous son nom anglais « tea tree ») est une excellente combattante de pellicules. Comptez environ 5 gouttes pour 50cl de shampoing. Mélangez bien et faites mousser sur vos cheveux ! Laissez ensuite agir quelques minutes avant de rincer. Les premiers résultats devraient apparaître en quelques jours.

L’aspirine

Tout comme l’huile essentielle d’arbre à thé, l’aspirine est dotée de propriétés antibactériennes et antifongiques grâce à l’acide salicylique qu’elle contient. Cette propriété en fait un excellent tueur de pellicules ! Réduisez en poudre quelques cachets d’aspirine et mélangez-les à un peu d’eau de façon à obtenir une pâte. Appliquez le résultat sur votre crâne et laissez agir une quinzaine de minutes. Vous pouvez également mélanger votre poudre d’aspirine à du shampoing à condition que celui-ci soit sans parfum.

Le vinaigre de cidre

Grâce à son haut niveau d’acidité, le vinaigre de cidre combat et prévient l’apparition de pellicules. Il suffit d’ajouter 3 cuillères à soupe dans un petit verre d’eau et d’appliquer cette solution comme un masque pour cheveux. Laissez agir une dizaine de minutes puis rincez et faites un shampoing. Voire même deux shampoings, car si le procédé est efficace, l’odeur de cidre est coriace !

Le masque yaourt citron

Mélanger le jus d’un demi-citron avec un yaourt nature et massez votre cuir chevelu à l’aide de ce mélange. Laissez agir pendant 15 minutes avant de rincer. Le citron désinfecte, élimine les bactéries quand le yaourt bénéficie de propriétés astringentes pour une exfoliation douce. Par ailleurs, la texture apaisante du yaourt soulagera la démangeaison.

L’aloe vera

Excellente hydratant, délicieux apaisant, l’aloe vera est un atout réputé pour la peau. Il n’est pas à proprement parler un pourfendeur de pellicules, mais son action apaisante soulagera agréablement les démangeaisons féroces du cuir chevelu. Vous pouvez utiliser directement le gel d’aloe vera pour masser votre crâne ou le mélanger à un shampoing doux.

Comment camoufler ses pellicules ?

En attendant que tous ces remèdes aient assaini votre cuir chevelu, voici quelques astuces pour cacher au monde vos pellicules disgracieuses.

Dissimulez la peau du crâne

Évitez les coiffures avec raie apparente. Que ce soit la raie du milieu ou sur le côté, c’est sur votre peau desquamée que les pellicules sont les plus visibles. Alors optez pour une coiffure cheveux tirés en arrière ou poussés en avant, sans dévoiler votre cuir chevelu rougi et meurtri…

Couvrez votre tête

Cela peut sembler évident, mais on ne parle pas ici nécessairement d’un chapeau haut-de-forme ou d’une cagoule intégrale. Vous pouvez mettre un bandeau élégant pour attacher vos cheveux ou porter un foulard façon années 1950 !

Évitez les vêtements sombres

Un tissu noir sur vos épaules révèlera la moindre des pellicules qui s’y égarera. Privilégiez le blanc ou des couleurs très claires pour qu’on ne remarque pas cette neige artificielle.

Éviter les mains dans les cheveux

Ne passez pas votre temps à glisser vos mains sous votre chevelure encombrée de pellicules. Vous risquez de faire venir ces indésirables à la surface des cheveux. En les laissant tranquilles, vos pellicules resteront collées à votre crâne ! En attendant de vous en débarrasser définitivement à l’abri des regards…

À un cheveu

Dans votre combat contre les pellicules, il y aura quelques pièges à éviter dont la coloration ! Il peut être tentant de cacher ses pellicules sous une coiffe blonde qui les rendra invisibles, mais les produits chimiques présents dans les teintures risquent d’aggraver les problèmes de votre cuir chevelu sensible !

De même lorsque vous dissimulerez vos cheveux sous un bonnet ou un chapeau, laissez-les respirer dès que vous êtes en solo : étouffer le cuir chevelu est le meilleur moyen d’entretenir les pellicules. Et enfin, n’oubliez pas qu’il faut du temps pour se débarrasser des pellicules : armez-vous de patience, vous n’êtes plus qu’à un cheveu d’un cuir chevelu doux et confortable !