Pour la peau, pour la digestion, pour les cheveux… L’aloe vera est vanté de toute part pour ses divers bienfaits. Il fait partie des ingrédients les plus fréquents dans les cosmétiques, notamment dans les soins hydratants et antiâges. Et depuis quelques années, on trouve même facilement des feuilles entières en supermarché. Nous n’avons plus qu’à les ouvrir nous-mêmes pour en extraire le gel et/ou le latex…

Pourquoi cette plante est-elle devenue à ce point incontournable ? Quels sont ses bienfaits ? Existe-t-il des contrindications ? Peut-on s’en badigeonner la peau tout en s’en tapissant l’estomac ? On vous dit tout sur ce cactus qui fait du bien !

Qu’est-ce que l’aloe vera ?

Un aloès

C’est une plante grasse appartenant à la famille des aloès, souvent prise pour un cactus à cause de la ressemblance. Mais l’aloe vera n’est pas un cactus. Même si cette plante pousse également dans les zones chaudes de notre planète. On en cultive aujourd’hui notamment en Afrique, en Amérique du Sud, dans les Caraïbes et certaines zones méditerranéennes.

Une plante médicinale historique

Dès 1500 ans avant JC, l’aloe est cité dans un papyrus comme une plante médicinale. Dans l’Égypte antique, on l’utilise pour soulager certains maux, certaines douleurs, et déjà pour apaiser les irritations cutanées. Aristote vante ses vertus et on la retrouve quelques siècles plus tard dans la liste des plantes médicinales du côté de la Chine et de l’Inde.

Un double usage

L’aloe vera est utilisé à deux fins distinctes. On utilise son gel (présent à l’intérieur des feuilles) pour le soin de la peau et des cheveux et le suc ou jus (récolté sur la paroi interne des feuilles) par voie interne.

Le gel

Clair et visqueux, le gel extrait de la feuille d’aloe vera peut être utilisé directement sur la peau notamment en cas de brulures, d’inflammations, de réactions allergiques… Ou dans les cheveux pour les nourrir quand ils sont trop secs, à la façon d’un masque. On peut ainsi laisser agir pendant toute la nuit avant de rincer.

Le suc (ou latex)

Avec son pouvoir laxatif puissant, le suc de l’aloe vera est utilisé en cas de constipations sévères et passagères. Le gel peut également être ingéré, il est réputé dans le traitement des problèmes de digestion et permettrait également de stimuler les défenses immunitaires. Il est cependant préférable de l’utiliser sous forme de gélules afin d’éviter tout surdosage pouvant entraîner des désagréments lourds.

Que contient le gel à l’aloe vera ?

Si le gel d’aloe vera est aussi efficace pour aider la peau, c’est qu’elle contient une jolie quantité d’actifs bénéfiques !

Des vitamines

Il y a des vitamines A et B essentiellement. Mais aussi des vitamines C et E. En tout, le gel d’aloe vera possède près d’une vingtaine de vitamines… De quoi nourrir et booster la peau !

Des minéraux et oligo-éléments

Calcium, magnésium, fer, zinc… Le gel d’aloe vera possède là encore près d’une vingtaine de minéraux pour la plus grande joie de votre peau.

Des acides aminés

On reste encore proche de la vingtaine d’acides aminés bénéfiques pour notre peau : tyrosine, proline, méthionine, arginine… Les acides aminés aident la peau à garder sa texture élastique.

Des glucides naturels

Le gel contient des polysaccharides qui donnent à l’aloe vera sa texture un peu visqueuse qui caresse agréablement la peau…

Des antioxydants

Alliés incontournables de la santé de notre peau, les antioxydants luttent contre les radicaux libres et ralentissent ainsi le vieillissement de la peau.

De l’acide salicylique

Autre ingrédient recherché et utilisé en cosmétique, l’acide salicylique est un combattant intraitable de l’acné, des points noirs, des peaux grasses, il est anti-inflammatoire et soulage les douleurs !

Quels Sont ses bienfaits pour la peau ?

L’acné

Grâce à ses propriétés antiseptiques, le gel de l’aloe vera soulage les démangeaisons et lutte contre la prolifération des bactéries. Il combat ainsi l’acné et est idéal en application sur la zone T pour les peaux grasses et mixtes.

Les coups de soleil

Le gel d’aloe vera soulage également les brûlures légères et les coups de soleil. Il est par ailleurs un cicatrisant efficace qui aide la peau à se réparer plus rapidement.

Les piqûres d’insectes

A la fois antiseptique, anti-démangeaison et cicatrisant, l’aloe vera peut parfaitement soigner les piqûres d’insectes sans gravité.

Les peaux sèches

Grand allié des peaux sèches, l’aloe vera est un hydratant de premier ordre qui adoucit et répare la peau en profondeur.

Les peaux grasses

L’aloe vera est aussi bonne pour les peaux grasses que les peaux sèches ! En effet, il hydrate la peau sans la rendre grasse et bénéficie de propriétés astringentes qui aident à réguler la production de sébum.

L’affaissement de la peau

Avec les années et à cause de certains facteurs comme la pollution ou le tabac, la peau perd en élasticité. L’aloe vera redonne un coup de fermeté au derme en stimulant la production de collagène.

Les signes de l’âge

L’aloe vera est également réputé pour ses vertus antiâges. Elle aide à réparer la peau, à lui redonner de la tonicité et à lutter contre l’apparition de ridules.

Le rasage et l’épilation

Lorsqu’on élimine les poils de notre visage ou ailleurs, les microcoupures sont quasi systématiques. L’aloe vera est alors indiqué pour soulager ces petites blessures et aider à la cicatrisation.

Quelles sont les contre-indications ?

L’ingestion contrôlée

C’est essentiellement lorsque l’on consomme le latex de l’aloe vera qu’il faut être prudent. Il est très laxatif et peut par ailleurs entraîner des troubles cardiaques chez certaines personnes. Il est également déconseillé pour les enfants, les femmes enceintes et les personnes ayant des problèmes rénaux. Il peut également interagir avec la prise de certains médicaments. Il est préférable d’ingérer le latex sous forme de gélules et après avoir consulté l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Le problème du soleil

L’aloe vera est photosensibilisant, cela signifie qu’il faut éviter de se mettre sous le soleil exactement après en avoir étalé sur sa peau. On risque en effet de développer des réactions allergiques. Le mieux est donc d’en appliquer le soir avant de vous coucher !

L’extraction maison

Si vous décidez d’extraire vous-même le gel d’une feuille d’aloe vera achetée dans le commerce, évitez de gratter l’intérieur de la feuille où se trouve le latex. Celui-ci contient de l’aloïne, un puissant laxatif qui peut s’avérer toxique quand il est mal dosé. Vous reconnaîtrez le latex à sa couleur jaune. Si vous décidez de fabriquer vous-même vos cosmétiques à l’aloe vera, évitez d’ingérer le gel récolté pour vous préserver de tout problème.

Ne pas chauffer

Le gel de l’aloe vera est thermolabile : ses propriétés bénéfiques disparaissent quand on le chauffe. Vous ne risquez rien d’un point de vue sanitaire, mais toute son efficacité sera réduite à néant !

Un gel polyvalent

L’aloe vera est définitivement une amie de notre peau et de notre santé. Si son ingestion nécessite contrôle et précautions, vous pouvez utiliser son gel pour prendre soin de votre peau, sans effet secondaire. Du moment que vous évitez le soleil… Mais de toute façon, en prenant soin de votre peau en la badigeonnant régulièrement d’aloe vera, ce sera bientôt vous qui rayonnerez !