Irrémédiablement, la peau comme le reste du corps subit les affres des années qui passent. Mais si le temps est un coupable indéniable du vieillissement de la peau, il est loin d’être le seul responsable des flétrissures de notre mine jadis resplendissante. Et c’est une bonne nouvelle !

Pourquoi ? Parce que certains responsables du vieillissement de la peau peuvent être évités et parce que maintenant que la science a révélé les mécanismes du vieillissement cutané, on sait mieux comment les contrer !

Mais avant de pointer du doigt les responsables pour mieux les combattre, répondons d’abord à cette question cruciale : ça consiste en quoi, au juste, le vieillissement de la peau ?

Les manifestations du vieillissement cutané

Les rides et ridules

Un des signes les plus visibles sont ces sillons qui se forment sur notre peau qui a perdu en élasticité. Les rides apparaissent d’abord dans les zones du visage qui ont l’habitude d’être plissées, avant de s’étendre à tous le visage si on les laisse faire… Elles sont les témoins de première ligne de nos émotions passées… En effet, collagène, élastine et acide hyaluronique ne sont plus produits avec la même abondance qu’au cours de nos 20 ans et la peau marque plus.

Le teint gris

Soleil, pollution… La peau subit des attaques répétées tout au long de notre vie. Ajoutez une touche de stress, un sommeil qui se dégrade, mais aussi des cellules qui se régénèrent moins vite avec le temps… et vous n’avez pas besoin de vous demander plus longtemps où sont passées vos belles joues roses.

Les cernes

Nous ne sommes pas tous égaux face aux cernes : le facteur génétique est important. Dans certaines familles, elles sont particulièrement visibles. On peut par ailleurs avoir des cernes à tout âge, mais cette tendance s’accélère avec le temps car le contour de l’œil est une zone fragile. La peau y est très fine et marque davantage.

Les paupières tombantes

Tout comme les cernes, le facteur héréditaire peut expliquer des paupières tombantes à tout âge. L’abus d’alcool également, ainsi que le stress et le manque de sommeil… Et le vieillissement naturel de la peau qui entraîne une perte d’élasticité et donc un affaissement de la zone.

Les modifications en surface

Taches, couperose, vaisseaux dilatés… de plus en plus d’imperfections font leur apparition sur la peau avec les années. Elles sont dues à l’exposition au soleil, mais également au fait que la peau devient plus fine avec l’âge, la rendant plus sujette à la vasodilatation.

L’affaissement de la peau

L’élasticité de la peau est en baisse car notre corps ne produit plus suffisamment de collagène, les cellules se régénèrent moins bien et la peau devient plus fine… Cette perte de volume crée un affaissement général de la peau.

Les responsables du vieillissement de la peau

L’âge

Le renouvellement de la peau s’opère à peu près tous les 28 jours. Une régularité qui se perd avec le temps en même temps que la qualité des nouvelles cellules se dégrade.

C’est un processus totalement naturel puisque nous sommes génétiquement programmés pour vieillir… C’est le lot des vivants ! Nos cellules effectuent un certain nombre de divisions à un rythme de plus en plus incertain, et elles sont par ailleurs de moins en moins nombreuses avec le temps. Cela conduit inévitablement au vieillissement de notre peau. On appelle ce processus la sénescence.

Et comme notre peau devient alors un cimetière à cellules mortes, le visage transformé en tombeau à ciel ouvert devient plus terne. D’où l’importance de bien nettoyer sa peau matin et soir.

Autre conséquence du temps qui passe, les glandes sébacées et sudorales sont moins actives. Si on n’a plus la peau grasse de notre adolescence, à l’inverse, elle se dessèche et perd en élasticité.

Le nombre de mélanocytes diminue également. Ces cellules synthétisent la mélatonine et servent ainsi à la pigmentation de notre peau et à sa protection contre les rayons du soleil. Leur diminution entraîne l’apparition de taches et autres irrégularités.

Dès l’âge de 25 ans, la production de collagène et d’élastine ralentit également, la peau perd ainsi en élasticité et fermeté, elle est moins bien hydratée, des sillons se creusent et des rides et défauts apparaissent.

Le vieillissement de la peau est également d’origine hormonale : la baisse d’œstrogène pour les femmes et de testostérone pour les hommes participe à l’apparition des rides. Avec cette déficience d’hormones, la peau devient plus fine, elle marque plus, les hématomes restent plus longtemps, les plaies cicatrisent moins vite…

Le maquillage

Le maquillage contient des produits chimiques qui peuvent étouffer votre épiderme et rendre votre peau plus fragile au fil du temps, et donc plus propices à développer rides et imperfections. Mais si vous prenez soin de vous démaquiller en profondeur et d’utiliser un produit hydratant dans vos routines démaquillantes, votre peau pourra respirer.

L’eau micellaire

C’est vrai, on vient de vous dire combien il est important de bien se démaquiller. Et beaucoup d’entre nous confions cette mission à l’eau micellaire. Si elle est efficace, il faut en revanche ne surtout pas se fier à son nom : l’eau micellaire n’est pas de l’eau ! Il faut donc rincer soigneusement votre peau après en avoir utilisé pour vous démaquiller. L’eau micellaire contient des tensioactifs à l’action détergente. A ce titre, elle assèche sérieusement la peau sur le long terme, la rendant vieille avant l’heure !

Le tabac

La peau et le tabac, c’est une histoire de désamour. La cigarette entraîne une oxydation des cellules, l’afflux de radicaux libres dans l’épiderme et une dégradation importante des micro vaisseaux de la peau. Une agression violente dont il résulte la formation de rides et un teint terne ! Et la cigarette électronique n’est pas meilleure élève… Une étude menée par l’Université du Connecticut a dévoilé que les produits chimiques présents dans la cigarette électronique provoquaient des effets tout aussi néfastes !

L’alcool

Les effets néfastes de l’alcool prennent plusieurs chemins pour s’assurer de bien vieillir la peau prématurément. Il y a d’abord son effet vasodilatateur à l’origine de couperose et rougeurs sur le visage. Mais l’alcool est également un frein au bon renouvellement de nos cellules, entraînant cernes gonflées, teint terne et affaissement de la peau. L’alcool déshydrate également l’épiderme, facilitant ainsi l’apparition de rides et ridules.

Une mauvaise alimentation

Pour une peau en bonne santé, il faut une alimentation d’abord équilibrée, riche en légumes et fruits où l’on trouve le plus de vitamines et d’antioxydants. Les vitamines sont essentielles au bon renouvellement des cellules et contribuent à l’élasticité de la peau. Les antioxydants sont également très importants, car ils sont les ennemis jurés des radicaux libres. Les radicaux libres sont à l’origine d’un processus appelé stress oxydatif. Il provoque le vieillissement de la peau et abîme les cellules cutanées.

Une mauvaise hydratation

Manger ne suffit pas, il faut boire aussi ! Être bien hydraté est primordial pour la peau. Si le corps manque d’eau, la peau s’assèche et vieillit plus rapidement. Privilégiez l’eau, tout simplement, et éviter les boissons qui déshydratent comme l’alcool, mais également le café ! Ou si vous avez besoin de vos expressos matinaux, compensez en buvant beaucoup d’eau…

Le stress

Le stress du quotidien engendre également du stress oxydatif dans un cercle vicieux désagréable. Votre stress vous donne mauvaise mine, ce qui vous stresse en retour ! Cernes, poches, teints ternes et rides apparaissent alors. Bref, le stress se lit sur le visage. On parle évidemment de stress et d’anxiété sur le long terme ! Personne n’est zen sept jours sur sept et il ne faut pas vous soucier de votre peau à chaque coup de pression…

La fatigue

La peau se répare pendant notre sommeil. Si on en manque, elle n’a pas le temps de se refaire une beauté ! Par ailleurs, la fatigue laisse des traces sur le visage : grise mine et cernes trahissent le manque de repos… Sans compter que la fatigue nous rend plus critique avec nous-même et nous avons tendance à trouver notre peau plus abîmée qu’elle n’est vraiment quand on n’a pas assez dormi !

Le soleil

Lorsque le soleil darde ses rayons sur votre peau délicate… il vous donne peut-être bonne mine de façon provisoire, mais dans le même temps, ses UV saccagent vos cellules cutanées ! La cause ? Encore ce satané stress oxydatif entraîné par le contact des rayons ultra-violets avec vos cellules. Les radicaux libres augmentent et les cellules subissent. La peau perd en fermeté et les mélanocytes sont désorganisés. C’est la raison pour laquelle des taches de soleil apparaissent quand on s’expose trop.

La pollution

La liste des polluants susceptibles d’entrer en contact avec notre peau est longue… Et le problème, c’est qu’en se déposant sur notre peau, le sébum les dissout pour une meilleure absorption. Cela peut entraîner des réactions allergiques et un vieillissement accéléré de la peau. Car ces polluants affaiblissent l’épiderme plus vulnérable aux attaques extérieures. Les radicaux libres se multiplient alors, malmenant nos cellules au cours d’un processus déjà évoqué plus haut : le stress oxydatif.

Comment lutter contre le vieillissement de la peau ?

En ayant une alimentation équilibrée

Privilégiez les fruits et légumes et n’abusez pas de sucre… En effet, le sucre incite notre corps à produire de l’insuline qui participe au vieillissement de la peau. Par ailleurs, le sucre ne colle pas qu’aux doigts, mais également aux protéines de la peau. Cela vient l’encrasser et lui fait perdre sa belle élasticité…

En faisant du sport

Plusieurs études ont prouvé que le sport est un excellent allié pour rester jeune ! Le sport oxygène les cellules de l’épiderme et élimine les toxines de l’organisme. La peau se régénère alors plus facilement, nous permettant de garder plus longtemps une peau fraîche et ferme…

Comme toute bonne chose, il ne faut cependant pas en abuser… Quand le sport est pratiqué à très haute dose, devinez qui revient nuire à votre joli minois ? Le stress oxydatif ! Encore lui, avec ses radicaux libres qui piétinent nos cellules… C’est la surconsommation d’oxygène au fil d’efforts de plus en plus soutenus qui est à l’origine de ce basculement dans le néfaste.

En utilisant des cosmétiques adaptés

Il existe des routines de soin efficaces pour limiter le vieillissement. Au-delà des crèmes hydratantes à appliquer quotidiennement pour aider au renouvellement des cellules, ou des sérums rajeunissants efficaces pour ralentir le processus de vieillissement, les avancées technologiques ont permis de découvrir de nouvelles méthodes révolutionnaires. Ainsi, le Micro-courant ou les pulsations T-Sonic™ qui permettent de redonner à la peau de sa brillance et de sa fermeté sont la preuve que le temps qui passe peut aussi nous aider à avoir l’air plus jeune…

BEAR et BEAR mini de FOREO

Le BEAR et BEAR mini, des appareils révolutionnaires à micro-courant

Vieillir c’est vivre

Car même si nous ne sommes pas encore capables d’arrêter le temps, en revanche, au fil des ans, on sait atténuer le vieillissement, à défaut de le stopper complètement. Et comme disait Sainte-Beuve :

Vieillir est encore le seul moyen qu’on ait trouvé de vivre longtemps.