Parmi les dictons populaires coriaces autant que stupides, « il faut souffrir pour être belle » a une jolie place sur le podium. On peut s’occuper de son apparence pour se sentir bien dans sa peau sans avoir besoin de souffrir. De même, on doit pouvoir se maquiller sans craindre de réactions allergiques ou d’effets encore plus néfastes à long terme.

Pendant longtemps, les fabricants de cosmétique ont gavé nos maquillages de produits douteux au nom du glamour, de la beauté et du chiffre d’affaires. Heureusement, la législation est passé par là et a mis un coup de pied nécessaire dans la fourmilière grouillante de produits chimiques nocifs. Il reste encore malheureusement quelques mauvais élèves…

Et par ailleurs, même quand du maquillage est composé de produits autorisés, il y a des bons gestes à prendre pour ne pas abîmer notre peau. Ingrédients à éviter, gestes réflexes à adopter, on vous dit tout pour vous faire belle en toute sérénité !

Les ingrédients à proscrire

Lorsque vous achetez du maquillage, il faut bien lire la liste des produits afin de vérifier qu’il ne contient pas des produits allergènes, irritants, des perturbateurs endocriniens… Privilégiez les maquillages de qualité, plus chers, mais moins nocifs. Les maquillages sont un concentré de produits chimiques et il est primordial d’apprendre à reconnaître ceux à éviter à tout prix. Voilà quelques-uns des coupables les plus fréquents !

Les hydrocarbures

Pour que votre rouge-à-lèvres ait cette texture cireuse caractéristique, les fabricants font parfois appel à des hydrocarbures. Ils apparaissent sous divers noms sur les étiquettes : polyéthylène, polymère, pétrole, cire synthétique ou paraffine… On lui donne aussi parfois le doux nom « d’huile minérale ». Et ils sont tous réputés cancérigènes.

Les parabènes

Ils sont fréquemment utilisés dans les cosmétiques car ils permettent d’éviter que l’eau présente dans le produit devienne le terrain de prolifération de bactéries. C’est donc un conservateur efficace mais soupçonné d’être un perturbateur endocrinien. On a souvent accusé les parabènes de favoriser le cancer sans qu’aucune étude ne le démontre fermement. En revanche c’est un allergène qui sera désagréable pour certains…

Les métaux lourds

Cadmium, plomb, chrome, arsenic… on trouve également des métaux lourds dans les gloss et rouges à lèvres notamment. Ces derniers peuvent entraîner des problèmes rénaux et favoriser l’apparition de cancers sur le long terme.

L’alcool benzylique

Utilisé comme conservateur, on en trouve notamment dans certains mascaras et il est réputé comme irritant pour la peau chez certaines personnes.

Le toluène

C’est la substance chimique qui donne le côté glissant à votre vernis à ongles. En faible quantité, il reste acceptable, mais les expositions prolongées peuvent avoir des effets négatifs sur la santé et particulièrement sur le système nerveux.

Les benzophénones

Responsables d’éruptions cutanées et même parfois de chocs anaphylactiques, les benzophénones sont présents dans certains fonds de teint et dans de nombreuses crèmes solaires car on l’utilise comme filtre anti UV.

Le talc

Il sert de base à de nombreux maquillages poudrés comme le fard à joues et il est susceptible de contenir de l’amiante… Certaines études mettent en avant un lien entre cancer des ovaires et talc !

Les bienfaits de ne pas se maquiller tous les jours

Un gain de temps et d’argent

En se donnant des jours « sans maquillage », on fait des économies substantielles en maquillage et en temps ! On s’épargne de passer les couches de couleur le matin et on s’évite le soir la session de démaquillage…

On gagne en sommeil

Se maquiller prend du temps. En laissant de côté cette étape certains jours, on s’octroie de précieuses minutes de sommeil supplémentaires. Ce qui est bénéfique pour le teint !

On préserve sa peau

S’il n’est pas correctement retiré de notre peau, le maquillage l’agresse et le risque de voir se développer des boutons augmente. On fragilise également les zones plus propices aux ridules comme le coin des yeux. Il faut aussi laisser respirer sa peau, le maquillage ayant tendance à boucher les pores.

On assume son minois

On peut vite devenir prisonnière psychologiquement de notre maquillage, avoir l’impression que sans lui, notre visage est trop comme ci ou pas assez comme ça… Habituez-vous à ne pas vous maquiller tous les jours afin d’assumer votre minois au naturel.

Le maquillage nid à microbes

Au bonheur des bactéries

Une étude anglaise a révélé que les trousses de maquillage étaient de véritables nids à bactéries. Staphylocoques, E.coli… On risque de voir apparaître boutons et irritations voire pire si on ne fait rien ! Heureusement, ce n’est pas une fatalité et il existe des moyens d’assainir sa trousse.

Les éponges à maquillage

Principale source de bactéries, elles ne sont pas suffisamment nettoyées, elles traînent sur les bords de lavabo, elles tombent au sol, elles entrent en contact avec un monde extérieur riche en bactéries… Il est donc impératif de nettoyer consciencieusement et régulièrement vos éponges et de les renouveler également souvent.

Les brosses et pinceaux

Tous les accessoires de maquillage sont des nids à bactéries potentiels si on ne les nettoie pas suffisamment souvent. L’idéal est de les rendre comme neuf après chaque utilisation afin d’éviter que votre peau devienne une terre microbienne et perde à se faire maquiller au lieu de resplendir !

Les dates de péremption

Rouges-à-lèvres, mascaras… il y a des maquillages que l’on applique près des muqueuses et dont l’ingestion est ainsi facilitée. Il faut donc être particulièrement vigilant avec ces formes de maquillage. Respectez les dates de péremption, refermez bien vos produits de maquillage et ne les laissez pas traîner à moitié ouvert dans votre sac-à-main ou sur un meuble de votre salle de bain.

Les mains propres

Lavez-vous toujours les mains avant de vous maquiller. Si vos produits maquillants peuvent être gorgés de microbes en tout genre, vos mains sont un vecteur encore plus certain ! Avec des mains propres, vous préserverez à la fois votre visage et votre maquillage.

Le visage propre

N’appliquez pas votre maquillage sur un visage qui n’a pas été nettoyé ! Il est impératif de bien nettoyer la peau avant de la couvrir de produits maquillants. Vous éviterez ainsi d’emprisonner la poussière et les germes dans vos pores…

Pas de partage

Soyez égoïste avec votre maquillage. Ne le prêtez à personne. Vous vous épargnerez ainsi les microbes de vos amies et vous préserverez d’éventuelles conjonctivites à cause d’un mascara partagé ou d’herpès pour cause de rouge-à-lèvres qui passe de bouche en bouche.

Le cas de l’acné

Si vous avez une peau acnéique, il est encore plus important de nettoyer votre set de maquillage et ses accessoires. Les microbes à l’origine des inflammations de votre peau risquent d’infecter votre matériel. Et donc d’entretenir votre acné… Un cercle vicieux et bactériologique !

La routine primordiale du démaquillage

Pour éviter les boutons, le vieillissement prématuré de la peau, la déshydratation, les pores bouchés… Le démaquillage n’est pas une étape facultative ! Même après une journée harassante, il faut s’y plier pour garder sa peau en bonne santé.

Lavez-vous les mains

Avant de mettre les mains au visage, lavez-les consciencieusement avec un savon antibactérien.

Appliquez un démaquillant

En fonction de votre type de peau, choisissez le produit adapté. Pour encore plus d’efficacité, vous pouvez suivre la méthode des Coréennes et Japonaises : un double démaquillage pour une peau parfaitement propre et sans agression. Vous commencez par appliquer une huile démaquillante qui va diluer et éliminer les particules de maquillage. Ensuite vous appliquez un démaquillant de type tonique pour terminer de débarrasser la peau des résidus.

Nettoyez le visage

Appliquez le produit nettoyant de votre choix sur votre visage humidifié puis utilisez une brosse nettoyante pour vous assurer de ne laisser aucune trace de maquillage dans vos pores fragiles. La LUNA™ 3 de FOREO vous offrira ainsi un nettoyage optimal et véritablement en profondeur. Il suffit d’effectuer des gestes circulaires sur tout le visage afin de répandre votre soin nettoyant pour qu’il élimine les derniers résidus de maquillage et bactéries.

Nettoyer sa peau en profondeur avec LUNA 3 de FOREO

Utilisez LUNA™ 3 pour nettoyer votre visage en profondeur et éliminer toutes traces de maquillage

Rincez

Ne négligez pas cette étape de la routine ! Votre soin nettoyant s’empare des bactéries et impuretés. Il ne faut donc laisser aucune trace de ce savon désormais rempli de saletés. Aspergez abondamment votre visage jusqu’à ce toute trace de savon ait disparu.

Hydratez

Après une journée passée sous une couche de maquillage, votre peau a besoin d’être nourrie et abreuvée. Appliquez le soin hydratant de votre choix. Vous pouvez également utiliser un sérum antiâge. Votre peau parfaitement nettoyée est prête à accueillir vos produits de soin préférés avec encore plus d’efficacité.

Cacher n’est pas soigner

Le maquillage n’est pas un cosmétique comme les autres. Il ne cherche pas à nourrir ou soigner la peau et ne lésine pas sur les produits chimiques. Pour obtenir la bonne texture, la bonne couleur, certains ingrédients sont choisis au détriment de notre santé. N’hésitez pas à vous tourner vers le maquillage bio, même s’il n’est pas exempt de tout reproche. Et si vous avez une âme de chimiste et le goût du DIY, vous trouverez facilement des recettes de maquillage maison. Parce qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même ! (On préfère ce dicton)