Les boutons de chaleur, connus aussi sous le nom de miliaire cutanée, dermite sudorale, sudamina ou bourbouille (c’est notre préféré, on dirait le nom d’un petit animal à poils doux !), sont une réaction de la peau face à un excès de chaleur. Les bébés et les enfants sont souvent les premières victimes de ce phénomène bénin mais désagréable. Les adultes ne sont cependant pas épargnés ! Globalement, il suffit d’assembler un carré de peau avec un coup de chaud, et vous êtes éligible.

Mais on a quelques conseils pour limiter les dégâts ! Nous allons vous apprendre à reconnaître ces bourbouilles, à les combattre, à les prévenir et vous en débarrasser. Parce que le chaud c’est bon, pas les boutons !

Comment reconnaître des boutons de chaleur ?

Des zones fétiches

Les boutons de chaleur aiment s’agglutiner dans certaines zones du corps : le torse, la poitrine, les bras, le cou et partout où il y a des plis…

Une forme aqueuse

Lorsque les boutons de chaleurs se manifestent sous la forme de cloques transparentes, on parle de miliaire cristalline. De petites vésicules transparentes ou blanches apparaissent en surface : ce sont en fait de micro-cloques remplies de notre transpiration ! Elles ressemblent à de petites gouttes d’eau qui se percent d’ailleurs très facilement.

Des boutons rouges

Autre manifestation classique, les lésions rouges ou rosacées, papules épaisses que l’on sent en glissant ses doigts sur la peau. Ces petits boutons rouges peuvent démanger, on en trouve souvent plusieurs rassemblés dans une même zone.

Reconnaître des boutons de chaleur

Reconnaître les boutons de chaleur

Avec quels autres problèmes de peau on peut les confondre ?

L’allergie : l’eczéma de contact

C’est la seule forme d’eczéma qui pourrait éventuellement prêter à confusion. Il s’agit d’une réaction de la peau au contact d’un élément allergène. Il apparaît alors sur la surface en question des plaques rouges et des vésicules remplies de liquide. Mais les boutons de chaleur n’apparaissent pas sous la forme de plaques rouges, mais plutôt de multiples boutons proches les uns des autres. Par ailleurs l’eczéma de contact surgit soudainement et massivement, et sa démangeaison est bien plus importante que celle des boutons de chaleur. On a du mal à résister à la tentation de gratter !

La gale

Maladie de peau causée par la ponte d’œufs d’acariens dans notre joli derme, elle se manifeste par des tâches rouges ou violettes sur la peau, avec vésicules translucides qui démangent énormément… Les femelles de ces acariens aiment à pondre dans des zones spécifiques du corps : les mains, entre les doigts, le nombril, les coudes, les parties génitales, les fesses… Les démangeaisons intenses de la gale ne sont pas comparables à celles, plus légères, des boutons de chaleur. Ce sont elles qui vous alerteront d’abord, il vous faudra alors consulter un médecin pour vérifier !

Un début de varicelle

Les premiers symptômes de la varicelle peuvent ressembler à des boutons de chaleur, mais on est assez rapidement fixé sur la réalité cutanée qui se présente… Les boutons de varicelle envahissent tout le corps sans distinction de lieu. Ces boutons consistent en de petites bosses rouges surmontées par des vésicules. La varicelle s’accompagne souvent de fièvre, maux de tête, fatigue…

Un impétigo

Il s’agit d’une infection bactérienne contagieuse, qui touche surtout les enfants. Elle se présente la plupart du temps sous la forme de croûtes et pustules, mais peut aussi apparaître sous la forme de bulles caractéristiques. C’est surtout chez les enfants que la confusion pourra se faire dans les premiers temps de l’apparition. Ces boutons sont localisés particulièrement près des muqueuses, mais peuvent ensuite se propager sur tout le corps.

Une piqûre de moustique

On sait tous, malheureusement, à quoi ressemble une piqûre de moustique ! Mais chaque peau peut réagir différemment et certains développent de petites vésicules transparentes après la piqûre d’un moustique ou de tout autre insecte du même genre. La démangeaison intense et le caractère isolé vous permettront de faire la différence avec les boutons de chaleur. Et si vous avez une multitude de boutons de moustiques côte à côte, il y a des chances que vous ayez croisé les coupables !

Quelles sont les causes des boutons de chaleur et comment les prévenir ?

La transpiration responsable

On accuse la chaleur de les faire apparaître, mais en réalité, elle n’est qu’un élément déclencheur secondaire : c’est notre transpiration qui est à l’origine de ces bourbouilles ! En effet, sous l’effet de la transpiration intensive, nos canaux sudoripares se bouchent, créant ces boutons. C’est le même mécanisme de pores bouchés à l’origine de l’acné

Limiter les activités physiques intenses

Quand il fait chaud, limitez les efforts trop intenses qui conduisent à de fortes transpirations. Par temps de canicule, préférez la gymnastique en intérieur ou une marche à l’ombre plutôt que le footing intensif !

Faites du froid chez vous

Si votre intérieur est bouillant, essayez d’atténuer la chaleur à l’aide d’un ventilateur ou d’un climatiseur. Si vous ne possédez ni l’un ni l’autre, prenez des douches tièdes régulièrement pour rafraîchir votre corps et éviter la transpiration continue.

Portez des habits adaptés

Il faut des vêtements amples, conçus avec des matériaux naturels de type lin ou coton. Car il faut impérativement que la peau respire ! Et quand vous pouvez vous le permettre, découvrez-vous afin d’éviter de transpirer davantage. Évitez les tissus synthétiques qui favorisent la transpiration.

Protégez-vous du soleil

Votre peau vous remerciera, et pas seulement pour lui avoir évité des boutons de chaleur ! Portez des chapeaux, mettez de la crème solaire peu grasse pour éviter de boucher vos pores. Ne vous promenez pas sous le soleil aux heures les plus chaudes et hydratez-vous régulièrement.

Mangez du saumon

Et tout autre poisson gras ! Ils sont riches en acides gras qui aident à limiter les inflammations. Vous aurez ainsi moins de chance de développer des boutons de chaleur ! On prend soin aussi de sa peau par l’alimentation.

Séchez-vous

Après la douche, la piscine, la mer, la rivière… Séchez-vous consciencieusement avant de remettre vos habits, particulièrement dans les plis du corps comme le cou, les aisselles… Si vous enfermez de l’humidité sous vos habits, vous risquez de développer des boutons de chaleur.

Comment se débarrasser des boutons de chaleur ?

N’y touchez pas

Comme tous les boutons, la meilleure lutte est encore de les ignorer ! En les tripotant de vos doigts riches en bactéries, vous risquez d’aggraver la situation. Ces boutons disparaissent d’eux-mêmes au bout de 48 heures, dans le cas contraire, il s’agit peut-être d’un autre problème cutané cité plus haut. Il faut donc être patient… Et si vous n’y tenez plus et que vous n’avez pas l’intention d’attendre, suivez les conseils ci-dessous !

Laissez-les à l’air libre

On imagine que vous auriez plutôt envie de dissimuler ces petites excroissances peu esthétiques… Mais il faut les laisser respirer à l’air libre, les exhiber au vent et aux regards, afin qu’ils sèchent et disparaissent plus vite. En les enfermant dans des habits, vous risqueriez d’entretenir une humidité qu’ils trouveront confortable.

Désinfectez la peau

Pour éviter que vos boutons dérapent en des pustules désagréables et pérennes, désinfectez les zones de boutons et séchez bien pour les mêmes raisons expliquées juste au-dessus !

Misez sur le froid

Si les démangeaisons sont trop importantes et que vous ne pouvez vous empêcher de gratter, appliquez des compresses froides ou des glaçons enfermés dans un torchon. Le pouvoir anesthésiant du froid soulagera la démangeaison. Mais n’oubliez pas, après votre séance de cryothérapie de… bien laisser sécher !

Le bicarbonate

Le bicarbonate de soude tout comme le talc ont la particularité d’assécher. C’est un remède de grand-mère réputé : on applique du bicarbonate de soude directement sur les boutons ou on en verse un peu dans son bain. Cela accélèrera leur élimination et soulagera la démangeaison.

L’aloe vera

Au sortir de votre douche, appliquez du gel d’aloe vera sur les zones à bouton. Cette plante aux mille vertus a la capacité de soulager les irritations et d’hydrater la peau.

Le maquillage

On vous l’a dit, le mieux, c’est de laisser vos boutons de chaleur tranquilles. Mais si le complexe est fort et que vous ne pouvez pas sortir comme ça… Utilisez uniquement une poudre matifiante qui teintera sans excès vos boutons et vésicules, tout en asséchant la zone.

Une éruption bénigne

Désagrément esthétique et qui démange, le bouton de chaleur reste parfaitement bénin et partira facilement en suivant ces quelques conseils. Il arrive cependant dans des cas extrêmement rares que ces boutons de chaleur basculent vers une forme plus grave. Cela se produit lorsque les boutons sont contaminés par une bactérie. Fièvre et épuisement apparaissent alors en plus des boutons et il faut impérativement consulter votre médecin… Mais ce phénomène est rare, alors profitez de votre été l’esprit tranquille et bien dans votre peau !