Voilà que par un beau matin qui promettait une journée alléchante, vous découvrez devant le miroir de votre salle de bain un visiteur indésirable… Un bouton à pointe blanche s’est installé tranquillement sur votre visage durant la nuit. Et ce n’est pas seulement pour des raisons esthétiques que vous fulminez. Un bouton, ça démange, ça pique, c’est moche… Petit mais désagréablement costaud, il peut gâcher votre journée.

Et même si une pustule n’a jamais entamé la beauté de quiconque, elle n’en affecte pas moins la confiance en soi. On a l’impression que tout le monde la regarde, qu’elle attire l’attention, que tout notre sexappeal est aspiré par cette méchante excroissance qui n’existait pas il y a encore quelques heures… Bref, on déteste les boutons. Et nous allons répondre à cette question qui tarabuste tout un chacun : Peut-on percer un bouton sans dommages collatéraux ?

Quels sont les différents types de boutons ?

Tous les boutons ne se valent pas. Il y a une hiérarchie dans la pustule. Certains sont à laisser tranquille pour ne pas envenimer les choses, d’autres peuvent être pulvérisés. Avec tact et doigté. Pour éviter que le bouton ne s’infecte ou qu’il laisse une cicatrice.

Les comédons

Ils regroupent les points noirs et les points blancs. Ils apparaissent lorsque le pore est bouché par l’excès de sébum. Le comédon est souvent blanc avec une pointe noire due à l’oxydation. Il peut parfois se transformer en bouton s’il s’infecte. Si vous décidez de percer vous-même un point noir, lavez-vous soigneusement les mains et désinfectez la zone après avoir retiré l’indésirable point.

Les kystes

Petites boules dures sous la peau, on les sent en passant ses doigts sur le visage. Ce sont des comédons fermés qui n’attendent qu’à se transformer en boutons ravageurs ! On ne peut pas les traiter soi-même, il faut faire appel à l’expertise d’un dermatologue qui va vous les pulvériser un par un.

Les boutons

En terme un peu plus scientifique, on parle de pustules et papules. On dirait les noms de personnages de dessins animés, mais ils sont moins sympathiques dans la réalité. Les boutons appariassent quand des bactéries s’immiscent dans les pores. On connait tous ces boutons, ce sont des boules rouges qui grossissent et murissent jusqu’à laisser apparaître une pointe blanche extrêmement tentante… Et ce sont de ceux-là que nous allons parler.

Ce qu’on risque à percer un bouton

Des bactéries

Le premier des soucis, c’est que ce n’est pas toujours effectuer dans des conditions d’hygiène adéquates. Vous risquez alors d’introduire de nouvelles bactéries susceptibles d’infecter la zone.

Une épidémie

Un autre problème est qu’un bout du fruit de l’extraction de votre bouton (pus, sébum, bactérie, maquillage…) pourra aller se loger dans un ou plusieurs pores voisins, entraînant de nouveaux boutons à venir.

Une aggravation

Ensuite, le perçage de bouton est réjouissant autant que destructeur pour la peau. Vous risquez d’abîmer le derme souvent plus violemment que le bouton ne l’aurait fait lui-même. Et si vous ne percez pas correctement votre pustule, une partie du bouchon de sébum peut rester coincée dans le pore, voire être encore plus profondément incrusté au fond du pore.

Des cicatrices

Les boutons explosés ont par ailleurs tendance à laisser des cicatrices après leur guérison. Le pore reste irrité longtemps après avoir été vidé violemment. La peau a plus de mal à se remettre que lorsque le bouton finit par mourir de lui-même.

Bref, de manière générale, nous vous recommandons de ne pas percer vos boutons. Désolé… Si vous avez un bouton qui surgit à l’occasion, laissez-le vivre sa vie. La plupart disparaissent en 3 à 7 jours. Et si vous souffrez d’acné permanente, modifiez votre routine de soin pour l’adapter et demandez conseil auprès d’un dermatologue.

Comment percer un bouton dans de bonnes conditions ?

Si vous avez décidé de passer outre notre ultime recommandation du paragraphe précédent et de percer quand même… Faites-le au moins de la bonne façon. Il y a des manières de procéder qui permettent de limiter les dégâts pour ne pas aggraver la situation et hériter d’une peau balafrée pour le reste de vos jours.

Attaquez-vous aux bons boutons

Tous les boutons ne sont pas perçables. Les boutons rouges encore enfouis sous la peau ne doivent surtout pas être approchés. Vous abimeriez le derme durablement. Au lieu de faire disparaitre cette excroissance qui vous ennuie, vous l’ancreriez pour un bon moment sur le visage. Attendez que votre bouton soir bien mûr, sorti et avec une pointe blanche prête à rendre ce qu’elle a dans le ventre.

Lavez-vous le visage et les mains

Un des plus grands risques à percer ses boutons est d’empirer la situation en ajoutant une bactérie dans le bouton. Alors pour éviter ce désagrément, lavez-vous consciencieusement visage et mains avant de vous percer la face. Vous pouvez utiliser une brosse nettoyante en silicone qui éliminera toute présence bactérienne et résidus de maquillage. Assurez-vous également de bien nettoyer sous vos ongles qui sont aux premières loges du perçage de bouton.

Nettoyer sa peau en profondeur avec LUNA 3 de FOREO

Utilisez LUNA 3 pour nettoyer votre visage en profondeur et éviter l’apparition de boutons

Procédez à l’incision du bouton

Munissez-vous d’une aiguille préalablement brûlée au bout pour la désinfecter. Positionnez-la parallèlement à la surface de la peau, la pointe vers le bout blanc de la pustule. Percez en douceur l’extrémité du centre du bouton, en prenant soin de ne pas pousser vers l’intérieur du bouton. Vous ne devez ressentir aucune douleur, la peau située à l’extrémité du bouton étant déjà morte. Si vous avez mal, c’est qu’il n’est pas encore assez mûr. Laissez-le gonfler quelques jours avant de vous attaquer à nouveau à lui.

Retirez l’aiguille

Tirez doucement l’aiguille de la pointe du bouton. Dans la plupart des cas, le pus sortira alors tout seul. Préparez un mouchoir afin d’essuyer toute présence de pus sur votre peau.

Videz le bouton

A l’aide de deux cotons-tiges, exercez une légère pression de part et d’autre de la pointe blanche. Exercez plusieurs légères pressions autour du bouton plutôt qu’une seule grosse. Poursuivez jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’un liquide clair qui s’écoule de ce mini cratère. Si le pus a du mal à sortir, n’insistez pas et attendez que le bouton murisse.

Nettoyez la zone

Une fois votre bouton percé, nettoyez votre visage et vos mains une nouvelle fois et appliquez un peu de désinfectant sur le bouton à vif. Cela permettra d’éviter toute nouvelle prolifération bactérienne.

Comment gérer la rémission d’un bouton percé ?

Que votre bouton ait été percé dans les règles de l’art ou façon boucherie, il faut suivre son évolution et s’en occuper correctement pour qu’il disparaisse une bonne fois pour toutes et sans laisser de traces. Voici quelques étapes à suivre :

Nettoyez la zone avec soin

On vous l’a déjà dit juste au-dessus : nettoyer consciencieusement la zone du bouton est une étape essentielle. Il faut que tout le visage soit parfaitement propre, tout comme les mains. Et si vous décidez de garder l’aiguille qui a servi à vous percer à jour, nettoyez également avec un désinfectant.

Appliquez un soin anti-acné sur le bouton

Certains boutons ont tendance à revenir après avoir été percés. Vous pouvez réduire les risques d’un de ces retours indésirables en badigeonnant le coupable d’un produit anti-acné. Assurez-vous que celui-ci contient de l’acide salicylique, ingrédient efficace pour débarrasser le pore de tout résidu de sébum.

Réduisez le gonflement

Même une fois vidés de tout leur sébum, les boutons restent souvent encore gonflés et douloureux. Vous pouvez réduire le gonflement en appliquant un glaçon enveloppé dans une serviette sur le bouton. Et l’effet anesthésiant du froid vous débarrassera des restes de douleur et de démangeaison.

Prévenez les cicatrices

Si vous avez suivi à la lettre nos conseils pour percer un bouton proprement, vous ne devriez pas avoir de cicatrice. Mais mieux vaut mettre toutes les chances de son côté en appliquant un cicatrisant sur votre bouton. Miel, jus de citron ou aloe vera préviendront efficacement l’apparition de cicatrice.

Comment éviter l’apparition des boutons ?

Si vous avez des boutons, c’est pour une raison principalement hormonale et non par manque d’hygiène. Mais il existe malgré tout des moyens de limiter vos chances de voir votre visage se transformer en calculatrice.

Lavez-vous le visage régulièrement et correctement

Peaux mortes, bactéries et sébum sont les trois ingrédients essentiels pour produire un bouton bien juteux… Et si la production de sébum n’est pas franchement de votre fait, nettoyer son visage régulièrement permet au moins de débarrasser votre peau des peaux mortes et bactéries qui l’encombrent. Pour une exfoliation en douceur, utilisez la brosse LUNA 3 Plus de FOREO, appareil nettoyant et anti-âge qui sait éliminer avec vigueur et douceur les indésirables de la peau.

Modifiez votre régime alimentaire

Optez pour des aliments pauvres en sucre, évitez l’alcool et les laitages (à l’exception du yaourt grec) ainsi que les plats préparés. Privilégiez les aliments riches en antioxydants, zinc et polyphénols qui aident à réduire l’acné sévère. Certains aliments riches en gras peuvent même être délétères pour votre peau simplement en entrant en contact avec celle-ci ! En effet, si vos doigts gras touchent votre peau, vous risquez de boucher des pores…

Hydratez votre visage

On dit que l’acné se soigne en asséchant la peau, il faut se méfier de l’excès de zèle dans la chose. Une peau trop sèche peut être plus sujette aux inflammations et voir son acné aggravée. Utilisez un hydratant doux, non gras, qui gardera votre peau en bonne santé et préviendra ainsi l’apparition de boutons. Adaptez l’hydratation de votre visage en fonction de votre type de peau. Les peaux grasses demanderont plus de vigilance, nous ne sommes pas égaux face à la peau.

Faire la peau aux boutons

Notre époque moderne propose également de nouvelles façons de venir à bout des boutons. Ainsi, chez FOREO, nous proposons ESPADA, un appareil de soin qui cible les boutons, les points noirs et les pores obstrués à l’aide d’un laser (lumière bleue) et de pulsations T-Sonic. Les résultats approuvés cliniquement promettent une peau plus nette en 28 jours. L’appareil idéal pour faire la peau à ceux qui l’opprime !

ESPADA contre l'acnée

Utilisez la lumière bleue d’ESPADA pour lutter contre points noirs, acné et autres imperfections