Vous avez un étrange bouton perdu au milieu des poils ? Il est rouge et vous démange ? Dans une zone pileuse que vous avez rasée ou épilée récemment de surcroît ? C’est sûrement un poil incarné. C’est-à-dire un poil sorti de son follicule pileux mais qui n’a pas réussi à traverser le derme, ou alors qui est sorti brièvement avant de pointer vers le bas et poursuivre sa croissance sous la peau.

Bref, un poil incarné est un poil qui pousse et s’entortille sous la peau, ce qui entraîne une inflammation et l’apparition d’un bouton. Les choses peuvent même s’aggraver vers une infection plus que désagréable. Il ne faut donc pas rester les bras croisés face aux poils incarnés.

Peut-on les prévenir ? Comment les guérir ? Comment évoluent-ils si on n’agit pas ? On répond à toutes vos interrogations pour vous aider à mieux traiter, cerner et contrôler les poils incarnés !

Qu’est-ce qui cause les poils incarnés ?

Une histoire de lieu

Partout où il y a poil, il peut y avoir poil incarné. Ils apparaissent cependant le plus souvent dans 4 zones du corps :

  • Le visage et le cou chez l’homme.
  • Les jambes et le maillot chez la femme.

Vous voyez le point commun à ces 4 zones ? Et oui, on les rase et les épile !

L’épilation

Quand on s’épile les jambes ou le maillot, on applique la cire dans le sens du poil avant de tirer fort à rebrousse-poil. En tordant ainsi les poils pour les arracher, vous augmentez les chances que les prochains poussent de travers et restent bloqués sous la peau… De plus, l’épilation irrite la peau, ce qui la rend plus épaisse, empêchant le poil d’en sortir convenablement.

Le rasage multi-lames

On voit depuis quelques années des publicités fleurir qui vantent les rasages à trois, quatre, cinq lames… Elles promettent à ces messieurs la peau la plus douce après cette impitoyable table rase. Le problème étant que les poils coupés alors très à ras, presque sous la peau, risquent de pousser de travers et de ne pas réussir à passer l’épiderme, rendu par ailleurs plus épais par l’irritation du rasage.

Les frictions

L’écharpe sur le cou l’hiver, les bords de culottes mal ajustés… Les zones à poils connaissent des frictions régulières qui entraînent un épaississement de la peau. Par ailleurs, les irritations dues aux vêtements peuvent également tordre les poils et modifier leur angle de pousse. Ces deux causes conduisent à la conséquence que vous avez déjà devinée : des poils qui tendent à l’incarnation !

L’orifice pileux obstrué

Il faut veiller à bien nettoyer sa peau car le sébum et autres impuretés en tout genre peuvent venir obstruer le système pileux ! Votre poil est ainsi bloqué dans son follicule et il pousse sans parvenir à voir la lumière du jour…

Les poils frisés

Petite injustice de la vie : les détenteurs de poils frisés sont plus à même de voir apparaître des poils incarnés sur leur peau. En effet, en poussant façon tire-bouchon, ces poils ont plus de chance de prendre une mauvaise direction et de finir incarnés.

Quelles sont les conséquences des poils incarnés ?

La folliculite

Il s’agit d’une infection du follicule due à une bactérie ou une irritation cutanée. Elle se manifeste sous la forme d’une boule rouge gorgée de pus. Celle-ci peut être douloureuse et démanger…

L’infection

Si vous tentez de percer vos poils incarnés, vous pouvez risquer l’étape supérieure, à savoir l’infection plus sérieuse. Votre folliculite est alors remplacée par abcès purulent qui peut lui-même évoluer avec fièvre et traitement antibiotique nécessaire à la clé.

La multiplication

Là où le poil incarné a poussé, il est fort probable qu’un autre y pousse à son tour. Car en tentant de se débarrasser d’un poil incarné, on risque d’irriter la peau et de la rendre plus épaisse. Les poils qui poussent dans la zone vont alors connaître la même croissance de travers.

Les cicatrices

Trop de poils incarnés que vous percez pour vous en débarrasser, c’est aussi le risque de voir sa peau fourmiller rapidement de cicatrices non seulement peu esthétiques, mais qui seront le nouveau terrain de poils incarnés futurs ! La peau étant rendue plus épaisse…

Si vous avez l’impression que votre poil incarné évolue mal, qu’il grossit, que la douleur devient de plus en plus pesante, foncez voir votre médecin !

Comment prévenir les poils incarnés ?

En prenant soin de sa peau

Ne négligez pas le soin de votre peau et nettoyez-la quotidiennement. Vous éliminerez ainsi les impuretés susceptibles de boucher les follicules. Utilisez un savon doux pour les jambes et le maillot. Et optez pour la brosse nettoyante LUNA™ 3 pour un nettoyage en profondeur et en douceur. Ajoutez ensuite une crème hydratante (pas seulement sur le visage) pour détendre la peau. Cela la préparera par ailleurs au rasage et à l’épilation.

LUNA 3 peau normale de FOREO

La brosse nettoyante LUNA 3 vous permettra de bien nettoyer votre peau et éviter les poils incarnés

Exfoliez

Pour un nettoyage encore plus en profondeur, pratiquez l’exfoliation du visage et du corps une fois par semaine. C’est le meilleur moyen d’éliminer l’excès de sébum et impuretés diverses de votre peau fragile. Ces indésirables n’hésitent pas à se faufiler dans le follicule pour mieux provoquer l’incarnation de vos poils !

Préparez votre épilation

Commencez par désinfecter la zone de peau que vous vous apprêtez à épiler. Si vous en avez les moyens, privilégiez l’épilation au laser, sinon adaptez votre épilation à la cire : appliquez la bande de cire à rebrousse-poil et arrachez-la dans le sens du poil. Une fois l’épilation terminée, appliquez une crème post-épilation pour éviter l’irritation de la peau.

Préparez votre rasage

Messieurs, avant de lancer votre rasoir à l’assaut de votre barbe, prenez également le temps de préparer le derme à la lame. Vous pouvez notamment utiliser la brosse LUNA Men de FOREO pour nettoyer votre peau, la masser et l’adoucir avant votre rasage. En effet, en massant les poils, vous les rendez plus souples et moins à même de repousser n’importe comment. Préférez également les rasoirs à une seul lame ou les rasoirs électriques qui « n’enterrent pas » le poil coupé sous l’épiderme. Et rasez dans le sens de la pousse du poil !

La LUNA™ 3 MEN facilite le rasage des hommes

Appliquez de l’acide salicylique

24 heures après votre rasage ou votre épilation, appliquez un soin à base d’acide salicylique qui laisse la peau lisse et prévient les risques de voir fleurir les poils incarnés. C’est en effet un excellent ingrédient pour le renouvellement cutané et qui est réputé pour lutter contre la formation de points noirs et de poils incarnés !

Portez des vêtements amples

Et des écharpes en laine douce qui n’irrite pas la peau ! Les vêtements amples ont l’immense avantage de vous éviter toute friction sur les jambes et au niveau du maillot.

Comment traiter les poils incarnés ?

En ne faisant rien !

Si le poil n’apparaît pas sous la peau et qu’il est donc en profondeur, la meilleure solution est encore de ne rien faire. Ou du moins, de ne pas tenter de l’extraire à mains nues ! On peut alors se contenter de traiter le poil incarné comme on le ferait avec un point noir ou un bouton, en le badigeonnant matin et soir d’un produit à base d’acide salicylique comme évoqué plus haut.

En y allant avec des pincettes

Au sens littéral du terme. Si vous devinez le poil en surface, vous pouvez lui donner un coup de pouce. Utilisez alors une aiguille ou une pince à épiler préalablement stérilisée. Puis pratiquez une légère incision afin de libérer le poil. Désinfectez ensuite la zone d’inflammation et laissez votre poil vivre sa vie. Sous surveillance.

En appliquant des huiles essentielles

Certaines huiles sont réputées très efficaces pour traiter les poils incarnés. C’est le cas notamment de l’huile d’arbre à thé. Appliquez-en une goutte matin et soir sur votre poil incarné afin de le faire progressivement disparaître sans laisser de trace.

En utilisant de l’eau oxygénée

L’eau oxygénée a fait ses preuves en matière d’extermination des poils incarnés ! Imbibez un coton de ce liquide magique et fixez-le sur votre poil incarné façon pansement. Laissez cette compresse guérisseuse plusieurs heures voire toute la nuit. Puis retirez-la : vous verrez que votre poil incarné est en train de pointer le bout de son nez ! Au besoin, vous pouvez lui donner un petit coup de pince pour l’aider un peu.

En faisant des masques à l’argile verte

Un autre allié efficace contre les poils incarnés, c’est le masque à l’argile verte ! Appliquez-le sur la zone concernée et laissez agir pendant une trentaine de minutes. Ce masque aide là encore votre poil à pointer le nez dehors.

En vous rendant chez votre médecin

Si vous trouvez que le poil incarné dérape, que l’infection prend du terrain, n’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin. Un traitement à base d’antibiotiques peut être nécessaire. Ou l’usage d’une crème à base de cortisone.

Pile-poil

Il est toujours plus facile de prévenir que de guérir et nous vous recommandons donc vivement de suivre nos conseils qui vous éviteront de devoir croiser le chemin d’un poil incarné… D’autant que ces recommandations ont également l’avantage d’être bénéfiques pour votre peau de manière générale en la rendant douce, propre, fraîche, souple… bref, au poil !