Il arrive régulièrement qu’un simple nettoyage de notre visage ne soit pas tout à fait suffisant. Points noirs, boutons, impuretés incrustées, résidus de maquillage, pollution… Les agressions commises sur notre frimousse sont nombreuses et diverses. Et notre peau peut avoir besoin d’un coup de karcher pour en venir à bout.

Seulement voilà, la peau du visage est particulièrement fragile. Et le karcher est à proscrire… S’il est possible de vous frotter le dos et le ventre au gant et avec une certaine énergie, votre bouille a besoin de douceur. Alors comment offrir un gommage à votre visage sans le bousculer ? Quand faut-il opter pour un peeling ? Quid de l’exfoliation ?

On vous dit tout sur ces décapants du visage afin de choisir la meilleure option en fonction de votre besoin du moment. Et on vous donne nos conseils pour une routine complète, confortable, efficace, sans peur et sans heurt !

Gommage, peeling et exfoliation : Quelles Différences ?

Le gommage

Dans le gommage, c’est surtout vous qui faites le boulot. C’est-à-dire que vous badigeonnez votre visage avec le produit adéquat et vous frottez (doucement) pour faire partir les peaux mortes et autres impuretés un peu ancrées. Si vous vous contentez d’appliquer le soin sur votre bouille façon masque nourrissant, vous pourrez attendre longtemps : le gommage n’aura pas lieu.

Le gommage est donc une exfoliation mécanique, à l’opposé du peeling dont nous allons parler dans quelques lignes. Il existe plusieurs types de produits pour effectuer un gommage. On trouve par exemple les soins avec grains mêlés au produit, qui vont aider à décrocher les impuretés incrustées. Il existe également des genres de pâtes que l’on applique sur la peau, qu’on laisse sécher, avant de détacher les morceaux qui entraînent avec eux les impuretés. On peut également trouver des recettes maison pour un gommage 100% naturel.

Il existe également une sous-catégorie du gommage, qui reste mécanique, mais qui doit être réalisée par un professionnel : la microdermabrasion. Le pourvoyeur de soin envoie des microcristaux sous haute pression sur la surface de votre peau… façon karcher. Mais maitrisé ! Cette technique permet un nettoyage de la peau rigoureux, en surface, sans risque d’agresser le derme.

Le peeling

On vous parlait plus haut d’exfoliation mécanique en ce qui concerne le gommage, le peeling est au contraire une exfoliation chimique ou thermique. Lorsqu’on effectue un peeling sur la peau, les produits ou lasers éliminent les impuretés et détruisent la couche superficielle de l’épiderme. Vous l’aurez compris, le peeling est beaucoup plus agressif pour la peau.

Le plus souvent, le peeling est effectué par un dermatologue qui utilise des produits très acides ou des lasers dans le cas de peeling thermique. Il existe cependant des produits pour peeling à utiliser à la maison, et qui sont un peu plus doux mais pour usage exceptionnel quand même. Car c’est là une autre différence de taille entre le gommage et le peeling : vous pouvez intégrer le gommage dans votre routine hebdomadaire alors que le peeling doit être pratiqué deux à trois fois par an tout au plus.

L’exfoliation

C’est l’entre deux ! Le gommage et le peeling sont deux formes d’exfoliation. L’objectif de l’exfoliation étant d’éliminer les cellules mortes et de nettoyer en profondeur, quelle que soit la méthode. En pratiquant un gommage régulier ou un peeling deux fois l’an, on redonne un coup de neuf à la peau. On désincruste les pores, on redonne un coup de frais, on illumine le visage… La peau est plus douce, nos soins sont mieux absorbés, en bref, on fait peau neuve !

Pourquoi exfolier le visage ?

Enlever les peaux mortes

Notre visage est un cimetière à cellules mortes. Ces dernières jonchent la surface de la peau et sont responsables ainsi du teint terne et du manque d’éclat de notre visage. De plus, elles empêchent nos soins hydratants, anti-âge et autres de bien pénétrer la peau. Il est donc important de débarrasser la peau régulièrement de ces cellules décédées, grâce à un gommage en règle.

Renouveler les cellules

Une fois ces cellules mortes éliminées, la circulation sanguine est stimulée et la peau est incitée à pratiquer un renouvellement cellulaire essentiel. De toutes nouvelles cellules viennent ainsi régénérer la peau, permettant de lutter contre le vieillissement prématuré du visage.

Désobstruer les pores

Lorsque les pores sont encombrés par l’excès de sébum, les points noirs, boutons et imperfections en tout genre s’installent sur votre visage. Le gommage permet de vider les pores et donc de prévenir les boutons, pores dilatés et teint terne.

Quel gommage en fonction du type de peau ?

Pour peau sèche

Plus fragile, la peau sèche doit être gommée en douceur. Mais il est primordial d’effectuer un gommage régulier pour ne pas aggraver le manque d’hydratation causé par les pores bouchés et les cellules mortes abondantes. Il faut donc utiliser un produit qui mêle gommage et hydratation. Vous pouvez par exemple ajouter du sucre en poudre dans un gel nettoyant doux afin de profiter du décapage en douceur des cristaux. Et si vous achetez un exfoliant, vérifier qu’il est à destination des peaux sèches pour éviter d’aggraver la sensation de tiraillement ! Une fois votre gommage terminé, n’oubliez pas de bien hydrater votre peau avec un soin nourrissant.

Pour peau grasse

La peau grasse ne manque pas d’hydratation, en revanche, elle doit être nettoyée en profondeur plus souvent. L’excès de sébum est plus sévère et les pores sont régulièrement obstrués. On peut donc se permettre un peu plus d’un gommage par semaine pour garder une peau douce et lumineuse… L’argile verte sera votre meilleur allié pour contrer l’excès de sébum. Il existe de nombreux exfoliants à l’argile verte dans le commerce. Mais vous pouvez réaliser votre propre gommage en mélangeant de l’argile verte avec un peu de vinaigre de cidre et d’huile de pépin de raisin (l’huile de pépin de raisin aide à réguler la production de sébum).

Pour peau normale

Si vous avez la chance d’aborder une peau bien hydratée et sans excès de sébum, vous pouvez opter pour un gommage classique. Les plus fréquents sont les produits qui ajoutent des microbilles afin d’éliminer points noirs, peaux mortes, etc. Le plus important est de bien regarder la liste des composants pour ne pas abimer votre belle peau. Certains exfoliants sont particulièrement acides et peuvent agresser la peau. Si vous préférez opter pour du 100% naturelle, utilisez du sel ou du sucre et massez doucement votre visage, en évitant soigneusement les yeux…

Comment s’intègre le gommage dans une routine de soin ?

1) Démaquiller

Première étape incontournable, le démaquillage permet d’enlever déjà une partie des cosmétiques incrustés dans les pores de votre peau. Munissez-vous d’un coton et imbibez-le d’une huile ou d’un lait démaquillant qui sont moins agressif que l’eau micellaire. Et comme vous vous apprêtez à un gommage, mieux vaut ménager la peau… Frottez ensuite doucement l’épiderme jusqu’à éliminer tout le maquillage.

2) Nettoyer en douceur

Utilisez un gel nettoyant doux et aidez-vous d’une brosse pour des résultats optimaux. La brosse vibrante LUNA™ 3 de FOREO vous permettra ainsi un nettoyage en profondeur et en douceur pour vous assurer que votre peau est parée à son gommage.

LUNA 3 de FOREO un soin du visage parfait

LUNA™ 3 vous permet de bien nettoyer votre peau avant votre gommage

3) Appliquer l’exfoliant

Inutile de vous rappeler les bienfaits du gommage qui vous apportera une peau aussi propre que revigorée. Choisissez consciencieusement votre exfoliant en fonction de votre type de peau et frottez votre visage dans des mouvements doux et circulaires. L’idée n’est pas de décaper, mais d’éliminer les cellules mortes et de désincruster les pores en douceur. Si vous optez pour un peeling doux, limitez au maximum les frottements. Rincez ensuite abondamment à l’eau tiède pour éliminer le produit et les impuretés qu’il a décollées de votre visage.

4) Utiliser un toner

L’application d’une lotion tonique, ou toner chez nos amis anglo-saxons, est une étape facultative mais elle possède un atout de taille : elle prépare la peau à recevoir les produits de soin que vous allez lui offrir. Grâce à ses propriétés astringentes, la lotion tonique rééquilibrent le pH de la peau et offre une ultime éradication des impuretés qui oseraient traîner encore sur votre frimousse nettoyée et gommée.

5) Appliquer un masque

Outre ses vertus relaxantes à ne pas négliger, le masque représente un soin de premier ordre pour cibler un problème en particulier. Hydratation de la peau, excès de sébum, soin anti-âge… Vous pouvez choisir le remède de votre choix et appliquer le masque adapté. Et si vous craignez que votre routine ne s’éternise, pas de panique ! Grâce à UFO™ 2 de FOREO, vous pouvez profiter de tous les bienfaits de nos masques en 2 minutes à peine !

Les masques pour UFO de FOREO

Choisissez parmi tous nos masques celui qui sera parfait pour votre routine de soin avec UFO™ 2

6) Appliquer vos produits de soin

Sur votre visage immaculé, le moment est venu d’apposer les soins que vus chérissez. Crème hydratante, sérum anti-âge, laissez-vous guider par les besoins de votre peau parée à recevoir. Elle est propre, détendue, fraîche et ne demande rien d’autre que d’être abreuver de vos soins qui seront d’autant plus efficaces !

Gommer n’est pas décaper

Le gommage doit être effectuer une à deux fois par semaine en fonction de vos besoins. C’est un soin qui n’est pas anodin puisqu’il décape la surface de la peau. Il ne faut pas en abuser pour éviter d’abîmer la barrière hydrolipidique qui sert de précieux protecteur contre les agressions extérieures. Votre visage est comme votre maison : quand on la nettoie de fond en comble, on n’arrache pas le papier-peint ni les lattes du plancher !