Mesurer le pH de la Peau Pour Prendre la Mesure de sa Santé !

By Categories: SKINCARETags: , , , , Last Updated: 15 décembre 20213 CommentsViews: 3114

Si vous avez quelques restes de vos cours de chimie dans un coin de votre cerveau, vous vous souvenez peut-être d’avoir étudié ce fameux pH… Ou si vous êtes l’heureux détenteur d’une piscine, vous avez pu remarquer que le pH était au centre des préoccupations pour garder une eau propre et pas trop agressive pour la peau.

Si vous n’avez ni piscine ni souvenirs de chimie, pas de panique, nous allons vous expliquer à quoi correspond le pH et à quoi il sert… Non seulement votre connaissance du monde en sera augmentée, mais en plus, cette maitrise du pH vous permettra de prendre soin de votre visage. Car le pH de la peau est une donnée essentielle quand on veut se faire belle. Et avoir un derme en pleine santé !

Qu’est-ce que le pH ?

Ce petit sigle à l’écriture étrange avec sa majuscule en deuxième position est une abréviation de « potentiel hydrogène ». Un concept découvert par un chimiste danois alors qu’il se penchait sur les secrets de la fabrication de la bière…

Le pH est un indicateur qui permet de mesurer l’acidité ou l’alcalinité d’une solution. Son échelle s’étend de 0 à 14. De 0 à 7, la solution est acide. De 7 à 14, elle est alcaline ou basique. Et si la mesure indique 7, on est sur du neutre.

Notre peau est un tantinet acide, sa valeur se situe en général autour de 5,5. Une norme qui peut varier en fonction de nombreux facteurs comme l’âge, les hormones, la zone du visage… C’est le film hydrolipidique protecteur de la peau qui donne le pH de la peau. Si celui-ci est trop acide, la peau est trop sèche, des rougeurs apparaissent, avec des sensations de brûlure… Si au contraire, le pH est alcalin, la peau est trop grasse avec des risques d’acné !

Pourquoi le pH de la peau est important ?

Le film hydrolipidique

Composé de sébum et de transpiration, ce film protecteur est essentiel pour le bienêtre de la peau. C’est une barrière contre les attaques diverses de bactéries, impuretés, des aléas météorologiques, des UV… Ce film hydrolipidique appelé aussi manteau acide, doit garder sa légère acidité pour assurer sa protection rapprochée.

La guerre bactériologique

Notre épiderme est un terrain de jeu prisé des bactéries et microbes en tous genres. Streptocoques et staphylocoques ne demandent pas mieux que de se régaler sur le dos de notre derme en créant des infections désagréables… Mais conserver un pH acide empêche ces indésirables de parvenir à leurs fins machiavéliques. Ils ne parviennent pas à proliférer ni à atteindre le derme. C’est la raison pour laquelle une peau trop alcaline est plus facilement sujette à l’acné.

Le déséquilibre

Lorsque le pH de la peau cesse de tendre vers l’acide et qu’il dépasse 7, la synthétisation des lipides épidermiques cesse, entraînant le dessèchement de la peau. La barrière hydrolipidique n’assure alors plus son rôle protecteur.

La vulnérabilité

Outre les attaques potentielles de bactéries évoquées plus haut, si le pH est trop élevé, la peau devient très sensible et plus sujette à l’apparition de maladies de peau comme la rosacée, la dermatite atopique ou l’eczéma… La sensation est désagréable, la peau tire.

Sur le long terme

Avec un pH déséquilibré et un épiderme ainsi plus poreux aux attaques extérieures, on laisse entrer plus facilement dans le derme des agents toxiques. Si on ne règle pas ce problème de pH trop alcalin et que la peau accumule au fil des ans ces toxines et polluants ultra dommageables, la peau s’abime plus vite, elle est plus fragile et certaines maladies peuvent se développer.

Le renouvellement

Pour renouveler la peau, un processus chimique complexe s’opère sur sa surface. Et pour que les enzymes survivent, que la chimie s’opère, que tous les éléments nécessaires au renouvellement soient mis en place, il faut, entre autres choses, un pH légèrement acide. Si la surface de la peau est alcaline, le renouvèlement sera freiné.

Comment connaître mon pH ?

Il existe des kits pour mesurer le pH cutané à domicile. Ils se présentent sous forme de bandelettes avec codes couleur pour identifier son pH. Mais quand on veut avoir une idée de son pH et qu’on n’a pas sous la main ce fameux kit, il existe une technique communément appelée : « Le test du mouchoir ». Voici les étapes.

Nettoyez votre visage

Débarrassez-le de tout le maquillage qui l’habille, puis nettoyez-le en profondeur mais en douceur. Si vous détruisez la barrière hydrolipidique à coup de savon trop agressif, vous fausserez le résultat. Vous pouvez utiliser une brosse nettoyante pour un nettoyage doux et efficace.

Patientez

Une fois votre peau parfaitement propre, laissez-la se remettre de ses émotions en attendant une demi-heure qu’elle retrouve son équilibre.

Préparez vos mouchoirs

Placez un mouchoir sur la zone T de votre visage, à savoir le front, le nez et le menton. Pressez-le quelques secondes avant le retirer. Appliquez un autre mouchoir sur une de vos joues, en attendant là encore quelques secondes avant de le retirer.

Analysez

Observez vos deux mouchoirs testeurs. S’ils présentent tous les deux des marques grasses, c’est que vous avez une peau grasse. Votre pH est donc alcalin, supérieur à 7.

Si le mouchoir de la zone T présente des traces de gras mais que celui de la joue est parfaitement sec, c’est donc que vous avez une peau mixte. À part un léger excès de sébum par endroit, votre peau est normale et présente donc un pH autour de 5,5.

Enfin, si les deux mouchoirs sont parfaitement secs, votre peau est à tendance sèche, c’est-à-dire trop acide, avec un pH probable autour de 4.

Qu’est-ce qui altère le pH de la peau ?

L’alimentation

Il faut adopter une alimentation équilibrée : consommer trop de produits acides comme les produits laitiers ou la charcuterie rendra la peau à son tour plus acide. Les aliments riches en protéines sont acidifiants. Pour rééquilibrer, il faut consommer des aliments alcalinisants comme les fruits, légumes, céréales, etc.

Les cosmétiques

Il faut utiliser des cosmétiques adaptés à votre type de peau et vous renseigner sur le pH de vos produits afin de vous assurer qu’ils ne vont pas altérer l’équilibre naturel de votre peau. Il est à noter également que l’eau du robinet n’a pas le même pH dans toutes les régions du monde (et même de France). Certaines eaux ont ainsi tendance à assécher la peau.

Le sommeil

La nuit, la peau se répare et modifie légèrement son hydratation et son pH pour assurer son renouvellement. Si on ne dort pas assez ou que l’on souffre d’insomnie, la peau va en souffrir également et votre pH sera perturbé. Ce n’est pas pour rien si ça se voit sur le visage quand on n’a pas dormi !

Quel soin utiliser en fonction de mon pH ?

Pour les peaux normales

Le pH de la peau devant rester légèrement acide, autour de 5,5, il est recommandé que vous utilisiez des soins au pH neutre pour conserver cet équilibre. Vous pouvez utiliser des soins un tantinet acide, mais éviter les soins trop alcalins. Votre objectif est de laisser votre peau tranquille puisqu’elle trouve naturellement son équilibre.

Pour les peaux grasses et acnéiques

Si vous avez la peau grasse, c’est que son pH est trop alcalin. Les bactéries se développent plus facilement et l’acné jubile. Optez pour des produits cosmétiques plus acides qui vous aideront à rééquilibrer votre pH. Si vous êtes à la recherche d’un produit 100% naturel, tournez-vous vers l’aloe vera. Le gel extrait de ses feuilles possède un pH de 5, soit juste en dessous des 5,5 de la peau.

Pour les peaux sèches

Si votre peau a tendance à être trop sèche, c’est donc que son pH est un peu trop acide. Cette acidité peut favoriser l’apparition de rougeurs, boutons et sensations de brûlure. Par ailleurs, le manque d’hydratation associé nuit à la barrière hydrolipidique et la peau peut être sujette à certaines affections comme l’eczéma.

Vous aurez compris le principe, pour lutter contre l’excès d’acidité, il vous faudra opter pour des produits au pH légèrement alcalin comme les savons saponifiés à froid qui ont un pH qui avoisine les 9.

À flore de peau

Maintenant que vous possédez le manuel du petit chimiste de l’épiderme, il ne vous reste plus qu’à calculer le pH de votre peau pour en prendre soin à la perfection. Cette connaissance du pH vous permettra de mieux choisir vos soins et d’optimiser ainsi les produits que vous badigeonner sur votre visage. Un moyen basique de garder sa peau toujours légèrement acide…

DARE TO BE YOU

Chaque semaine une nouvelle offre

VOIR

About the Author: Émilie Girard

Après des études de lettres et de communication, je m'oriente rapidement vers le monde de la beauté et du bien-être, univers qui me passionne. J’y travaille plusieurs années à mon compte avant de rejoindre FOREO en 2021 comme blogueuse bien-être. Je suis de près les évolutions et les avancées scientifiques dans le domaine des cosmétiques et plus largement dans tout ce qui touche au bien-être, à l'alimentation, au sport... Et j’adore partager avec le plus grand monde mes astuces et découvertes dans ces domaines. Ma devise : "sois belle et ne te tais surtout pas !"
5 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires